Le livre perdu des sortilèges, tome 1 de Deborah Harkness

Couverture
Constance Clavel. Marin Llado/Getty Images. Plainpicture/Arcangel/Marl Owen.

Titre original: A discovery of witches

Date de la première publication : 2011

Édition lue : Éditions Le livre de poche (Orbit), 2012, traduction de Pascal Loubet

Genre : Fantastique

Nombre de pages : 833 pages

A conseiller : à ceux qui cherchent une nouvelle mythologie sorcières/vampires/démons, à ceux qui s’intéressent aux sciences (alchimie, ADN…) et à ceux qui n’ont pas peur des histoires d’amour trop mielleuses.

Public : jeune adulte et adulte

Synopsis : Diana Bishop est issue de deux grandes lignées de sorciers, mais depuis la mort de ses parents alors qu’elle était enfant, elle a décidé de ne plus se servir de la magie. Devenue une universitaire spécialiste de l’alchimie, elle entre en possession d’un manuscrit, l’Ashmole 782, que d’autres créatures recherchent.

En effet, sorciers, vampires et démons veulent mettre la main sur ce manuscrit depuis plus d’un siècle et demi. Il semble être la clef à de nombreuses questions. Diana se trouve alors embarquée dans une aventure qui la dépasse ; heureusement, elle peut compter sur Matthew Clairmont, vampire puissant, qui pourrait être aussi sa perte…

Raison de ce choix : A la lecture de la quatrième de couverture, le thème semblait intéressant avec un mystère à résoudre : celui du livre perdu. J’avais pu lire ci et là de très bons avis et de très bonnes chroniques sur ce livre ; la note générale sur Livraddict est d’ailleurs assez élevée. Donc lorsque je suis tombée dessus en occasion, j’ai sauté sur l’opportunité de le lire.

Avis : Je sens que je vais aller à contre-courant de la plupart des chroniques déjà réalisées sur ce livre : globalement, je n’ai pas aimé. Je précise bien globalement, j’ai quand même accroché à quelques éléments qui m’ont fait continuer cette lecture que j’ai eu plusieurs fois envie d’abandonner.

La première impression que j’ai eu lorsque j’ai terminé fut : qu’est-ce que c’est looooooooooooooooong ! oui avec autant de ‘o’. Je ne suis pas nécessairement fan de l’action à tout va mais j’ai trouvé que le récit patinait plusieurs fois. Le début est stimulant : on entre dans le vif du sujet et on est happé, comme Diana, dans cette folle course. La fin prépare clairement le second tome : des réponses sont apportées alors que d’autres questions se posent. Mais le milieu est très fastidieux avec des descriptions à n’en plus finir et une histoire d’amour qui tourne çà la mièvrerie.

Le gros point noir de ma lecture, qui a occulté le reste et le positif, a été cette histoire d’amour. Disons tout de suite que j’aime bien les histoires d’amour, même à la limite du « guimauve » mais ici, je n’ai pas été convaincue parce que, pour moi, cette relation est “trop”. Trop mielleuse à base de « ma lionne », « mon cœur »… le tout en français dans le texte ; trop improbable, si vous n’avez pas lu le livre, il y a un risque de spoiler mais citons simplement une Diana indépendante au début qui va tout passer et obéir à son vampire sans réellement rien dire ; trop de description de leurs sentiments avec des répétitions qui font que trop c’est trop… Bref, vous l’avez sûrement compris, j’ai détesté cette histoire alors qu’au début c’était bien parti. J’avais apprécié leur « non-relation » qui s’est trop vite transformée et a ôté du réalisme à l’ensemble. Ou alors, je ne suis pas aussi fleur bleue que je le pensais.

Certaines descriptions sont aussi en trop. Je pense notamment aux descriptions d’œnologie qui certes peuvent être intéressantes une fois ou deux, mais pas autant… On sent que l’auteur a mis beaucoup d’elle-même dans ce livre (œnologie, yoga, thé…) mais les redites sont trop nombreuses à mon goût et n’apporte rien à l’intrigue. Combien y a-t-il de paragraphes sur la vie quotidienne de Diana et qui ne font pas avancer l’histoire d’un pouce ?

Heureusement, le tableau n’est pas totalement noir et j’ai grandement apprécié la mythologie sorciers/vampires/démons/humains (ne les oublions pas !) développée par l’auteur. Cela change de ce qu’on a l’habitude de voir et de lire. J’ai particulièrement apprécié le fait qu’ils auraient une origine commune et qu’au final, ils ne soient pas si différents les uns des autres. C’est cette recherche de leur origine, d’où ils viennent, qui rend touchant ces créatures, notamment les démons.

Je ne lirais la suite que si elle me tombe dans les mains. Autrement, je pense que je passerais mon tour, même si j’ai envie de savoir ce que renferme ce mystérieux « livre perdu des sortilèges » qui ne l’est pas autant que cela.

Finalement : Une histoire intéressante, une mythologie qui change et un mélange science/histoire bien menée. Mais l’ensemble est gâché par des descriptions trop nombreuses et répétitives et par une histoire d’amour mièvre et improbable.

Mon impression : Pourquoi pas.

Note : 12

Et vous qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

7 commentaires sur “Le livre perdu des sortilèges, tome 1 de Deborah Harkness

Ajouter un commentaire

  1. J’en avais entendu tellement bien… Je l’ai acheté, commencé et abandonné au bout d’une centaine de pages…. C’est loooooong , loooong et loooong ! Et il est rare que j’abandonne un livre….

    J'aime

    1. Oui, c’est l’un des points négatifs de ce livre. J’ai failli abandonné plusieurs ce roman, mais je voulais savoir quelle direction allait prendre l’histoire. Une fois le « long » enlevé, on obtient une histoire intéressante.

      J'aime

  2. Si je trouve le courage de me replonger dedans, je tenterai de le finir pour me faire un avis définitif. Mais je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule à ne pas trouver ce livre aussi génial que ça.

    J'aime

    1. J’avais un peu peut aussi d’être la seule… mais finalement pas tant que cela. L’aspect génétique, recherche de l’ancêtre commun, m’a plu ainsi que le mystère de ce livre « perdu » mais la romance prend le pas sur ces questions. J’aimerais connaître la fin mot de cette histoire quand même.

      J'aime

N'hésitez pas à laisser votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :