La Machine à explorer l’Espace de Christopher Priest

Couverture La Machine à explorer l'Espace de Christopher Priest
Photo Ryuichi Okano/Photonica

Titre original : The space machine, a scientific Romance Date de la première publication : 1976

Édition lue : Editions Folio SF, 2001, traduction de France-Marie Watkins

Genre : Science-fiction Nombre de pages : 432 pages

A conseiller : à ceux qui aiment ou qui ne connaissent pas H.G. Wells car l’auteur s’en est beaucoup inspiré, à ceux qui veulent une grande aventure martienne et à ceux dont un soupçon d’irréalisme ne choque pas.

Public : adulte

Synopsis : Edward Turnbull est un représentant de commerce de passage à Skipton. Lorsqu’il apprend qu’Amelia Fitzgibbon, travaillant pour le célèbre inventeur Sir William Reynolds, est descendue dans le même hôtel que lui, il va tout faire pour la rencontrer persuadé que ses Masques de Protection Visuelle (pour automobiles) sont l’avenir. Mais ce qu’il ne sait pas encore, c’est que cette rencontre va totalement bouleverser sa vie. Certes, Sir William Reynolds est un inventeur, mais il a créé la plus merveilleuse des machines : celle à voyager dans le temps.

Raison de ce choix : Christopher Priest est un auteur que je souhaite lire depuis la sortie du film « Le Prestige » que j’avais trouvé génial. Je voulais découvrir le livre, mais à défaut de l’avoir trouver en occasion, je me suis plongée dans ce titre.

Avis : J’ai commencé ce livre avec un grand enthousiasme. La lecture du résumé promettait un bon petit mélange : histoire qui se place à la fin du XIXe siècle, 2 héros qui débarquent dans un nouveau monde, un danger imminent… et une machine à voyager dans le temps. Bref, tout était réuni pour un roman passionnant. Mais, la 4e de couverture raconte toute l’histoire (ou presque, mais on se doute de la fin) et même si le style de l’auteur est plaisant, j’ai été véritablement déçue parce qu’il n’y a plus aucune surprise. Tout repose alors sur le traitement des thèmes.

On se retrouve avec un traitement très proche de celui d’H.G. Wells, voire trop proche. Certes, il s’agit d’un hommage mais cela reste troublant. Par exemple, les martiens sont des tripodes et ils meurent d’une manière très similaire à ceux de la Guerre des Mondes. J’ai eu l’impression de lire un mix entre la Guerre des Mondes et la Machine à explorer le Temps. Je voulais, et pensais, lire une œuvre originale mais il s’agit plutôt d’un mélange/une réécriture trop proche des originaux. Mais, si on ne connait pas Wells, cela reste un très bon roman.

Les personnages sont sympathiques, même s’il est difficile de s’identifier à eux. Il s’agit de véritables anglais de l’époque victorienne tels qu’on se les imagine, avec une certaine classe et un flegme tout britannique. Edward est un vrai gentleman qui prend les décisions qui s’imposent mais qui reste très respectueux. De même, Amelia est une femme de son temps qui suit les « ordres » mais qui est aussi capable de prendre sa vie en main lorsque cela est nécessaire.

Finalement : Malgré un style plaisant et des personnages intéressants, j’ai été déçue par le côté trop proche des œuvres d’H.G. Wells. Je lirai tout de même un autre livre de l’auteur pour me faire une idée plus précise de son univers

Mon impression : Pourquoi pas

Note : 12

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

2 commentaires sur “La Machine à explorer l’Espace de Christopher Priest

Ajouter un commentaire

    1. Je t’encourage à tester. La plume de l’auteur est tout de même plaisante et si on ne connait pas les œuvres d’H.G. Wells, l’histoire est sympathique. J’ai été déçue parce que j’attendais un roman qui rends hommage à Wells mais qui s’en détache quand même. Si tu te laisses tenter, je serai contente de lire ton avis.

      J'aime

N'hésitez pas à laisser votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :