Un secret de Philippe Grimbert

Couverture Un secret de Philippe GrimbertDate de la première publication : 2004

Édition lue : Editions Le livre de poche, 2014

Genre : Drame, autobiographie

Nombre de pages : 185 pages

A conseiller : à ceux qui souhaitent les romans courts, à ceux qui aiment les introspections des narrateurs et à ceux qui cherchent une histoire dans l’Histoire.

Public : adolescent, jeune adulte et adulte

Synopsis : Le narrateur est un petit garçon chétif qui s’est inventé un frère plus âgé, plus fort et plus beau. Il a aussi imaginé la rencontre de ses parents qu’il a sublimé. Cependant, ils ne lui ont jamais, ou très peu, parlé de la guerre et de l’occupation. Or, l’histoire qu’il s’est inventée est loin d’être la vérité, car ses parents gardent un douloureux secret.

Raison de ce choix : C’est un livre qui a fait parler de lui lors de son adaptation cinématographique. J’ai eu l’occasion de l’avoir entre les mains alors je me suis lancée, d’autant que c’est une lecture courte qui s’intercalait bien entre mes autres lectures.

Avis : Il est difficile de rendre un avis sur un témoignage ou une autobiographie parce qu’on touche à une vérité, une réalité. Je n’ai donc pas d’avis sur l’histoire elle-même qui touche au secret de famille douloureux mais révélateur de cette période troublée. Je n’ai pas non plus d’avis sur les personnages qui ont réellement existé. Il s’agit de vraies personnalités qui éclairent un peu l’histoire et l’origine de ce mensonge.

Je ne peux donc faire une critique que sur la forme. Je n’ai pas aimé le style de l’auteur qui ne m’a pas touché malgré une histoire tragique. Les phrases sont plutôt courtes comme martelées voire jetées au lecteur comme ça. Je n’ai pas apprécié non plus l’attitude réservée, presque en retrait, de l’auteur qui raconte son histoire de manière trop psychologique, ce qui n’aide pas à l’identification et à installer une certaine proximité. C’est un livre qui sonne comme un témoignage, une étape dans une psychothérapie propre à l’auteur : ça exclue le lecteur malgré l’importance de ce que raconte ce livre sur cette époque.

 

Finalement : J’ai été déçue par la forme de ce témoignage qui m’a exclue et ne m’a pas touchée. A lire pour l’histoire que ce roman raconte.

Mon impression : Pourquoi pas ?

Note : /

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

Un commentaire sur “Un secret de Philippe Grimbert

Ajouter un commentaire

N'hésitez pas à laisser votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :