La danse des paons de Sharon Maas

Couverture La danse des paons de Sharon MaasTitre original : Peacocks dancing Date de la première publication : 2001

Édition lue : Editions J’ai lu, 2004, traduction de Martine Leroy-Battistelli

Genre : Contemporain

Nombre de pages : 495 pages

A conseiller : à ceux qui veulent voyager entre Guyane et Inde, à ceux qui aiment els histoires de famille avec des secrets et des drames et à ceux qui aiment voir des sujets difficiles abordés (mais je ne peux pas en dire plus sous risque de révéler l’histoire).

Public : adulte

Synopsis : Rita est une métisse orpheline de mère qui vit en Guyana avec son père d’origine indienne. Lorsque ce dernier se remarie avec une indienne, sa vie pleine de liberté et d’insouciance se termine. Sa belle-mère va tenter de l’éduquer et transforme son existence, surtout lorsqu’elle tombe enceinte.

Kamal, maharadja déchu, souhaite découvrir le monde et mener une vie loin du palais dans lequel le garde sa grand-mère, son unique famille.

Raison de ce choix : Lorsque je suis passée à la bibliothèque, il y avait un présentoir avec des livres mis gratuitement à disposition. J’ai choisi deux livres que je re-délibérerai au fil de mes lectures.

Avis : C’est un genre littéraire que je n’affectionne pas particulièrement, mais ce roman est une bonne surprise dans l’ensemble avec une histoire prenante. L’auteure aborde des thèmes difficiles mais il n’y a pas réellement de partis-pris : c’est au lecteur de se faire son avis.

Durant la majorité du livre, on suit le journal intime de Rita à partir de ses 6 ans jusqu’à ses trente ans : se déroule donc sous nos yeux l’évolution d’une petite fille qui nous raconte ses sentiments. Elle a d’abord été élevée par sa famille maternelle avant d’être repris par son père. Elle a vécu une vie insouciante et elle était libre de faire ce qu’elle voulait. Elle va alors passer à un cadre trop rigide apporté par sa belle-mère, Marilyn. C’est un grand changement pour une petite fille à laquelle on n’a rien expliqué et qui ne comprends pas ce qui lui arrive. Elle va d’ailleurs avoir de nouvelles responsabilités trop grandes pour une enfant lorsqu’elle va devenir grande-sœur prenant la place de la mère légitime.

Il m’est très difficile de parler de ce livre sans dévoiler des rebondissements mais Sharon Maas parle de culpabilité, de liberté, de rêve… mais aussi de deux cultures avec la Guyana et l’Inde. C’est un réel voyage que nous offre la romancière. Je ne connaissais pas ce premier pays et un peu le second et j’ai vraiment découvert leur géographie, leur peuple, leur culture… Le tout est amené par des problématiques universelles.

L’histoire est bien menée avec peu de points de vue différents et quelques rebondissements. Cependant, ce reste une histoire d’évolution personnelle, de la recherche d’une petite fille du sens de la vie. L’héroïne va grandir, prendre des responsabilités et essayer de vivre.

Finalement : Un livre qui a su me captiver par le voyage que l’auteure propose en Guyana et en Inde. L’histoire est celle d’une jeune fille qui va devenir adulte mais qui ne sait pas comment prendre réellement sa liberté, ni quel sens donner à sa vie.

Mon impression : Pourquoi pas

Note : 13

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

N'hésitez pas à laisser votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :