Bonjour à toutes et à tous !

Comme je vous l’ai annoncé dans un précédent billet, je voulais vous faire le résumé de mon passage aux Imaginales, d’autant que, cette année, j’y suis restée durant les 4 jours que dure ce festival. Ma plus grande crainte était de m’ennuyer malgré les nombreuses animations qui sont proposées, mais au pire il y a d’autres choses à voir et à faire à Épinal et aux alentours.Jeudi

Grand soleil en se levant : la journée promet d’être belle et chaude. Aujourd’hui, j’ai prévu de faire l’inauguration du festival et de suivre 4 conférences. J’ai hâte aussi de voir les premiers auteurs qui ont pu se libérer pour être là dès le premier jour.

Au bout de cette journée, je suis fatiguée en partie parce qu’il a fait beaucoup trop chaud… et l’influence était minime. Concernant les conférences, j’ai trouvé qu’elles étaient trop axées sur l’autopromotion. Évidemment, les auteurs doivent parler de leur livre ; mais quand le modérateur n’axe ses questions que sur « qu’est-ce-qui se passe dans la suite de votre livre », cela dévie trop et devient une promotion et on oublie le thème des conférences qui ne sont qu’un prétexte à de la pub cachée.

Comme il n’y avait pas grand monde, j’ai pu bien faire le tour des différents stands et regarder les romans que je ne connaissais pas encore. Je n’étais jamais venu le jour de l’ouverture des Imaginales et j’ai aimé cette ambiance de privilégiés un peu : on a le temps de se promener et de discuter avec les auteurs sans forcément se sentir pressé par la foule.

Vendredi

Aujourd’hui, quelques conférences de prévues mais surtout je me suis inscrite à la murder party qui aura lieu à la BMI. Alors, en attendant la soirée, j’ai beaucoup erré dans le parc d’autant qu’il faisait très chaud… En y repensant, heureusement que le festival se passe dans une zone ombragée afin que nous ne mourrions pas de chaud. Malheureusement, j’ai quitté certaines conférences parce que j’avais vraiment trop chaud et que c’était tout simplement intenable.

En contrepartie, j’ai pu profiter des animations aux alentours avec notamment le village historique et la bulle scientifique (ce n’est pas son nom officiel mais ça vous donne une idée). C’est une bonne idée d’avoir agrandi cette manifestation avec d’autres thèmes parallèles ; cela donne une certaine diversité.

La murder party organisée par la bibliothèque d’Epinal était vraiment bien. Je me suis beaucoup amusée et j’ai découvert des personnes inconnues mais, ma foi, bien sympathiques. J’avais peur de me retrouver avec des personnes qui se connaissaient déjà et de ne pas arriver à trouver ma place. Au final, nous étions plusieurs petits groupes et nous avons bien coopéré. Seul petit bémol, nous étions trop nombreux (13 enquêteurs) pour vraiment être efficace comparés à certains groupes beaucoup moins nombreux. Cependant, on a fini à la 4e place sur 8 groupes donc nous n’avons pas à rougir de notre performance.

Concernant l’histoire de cette soirée-enquêtes, Zeus avait disparu du Mont Olympe et nous devions trouver pourquoi il avait disparu et où il était. Le personnel de la bibliothèque était vraiment dans leurs rôles et les costumes, bien que fait maison, vraiment bien pensés –mention pour le petit cerbère bien mignon. Le scénario en lui-même était assez simple au final et on voit que nous avions une imagination débordante ! Je me réinscris sans hésitation pour l’année prochaine.

Publicités