Bonjour à toutes et à tous,

Séance nostalgie aujourd’hui enfin pour ceux qui sont nées dans les années 80 et au début des années 90. J’ai décidé de lire la série Ranma ½ dont j’avais vu quelques épisodes dans ma jeunesse. Ah Ranma qui se change en fille lorsqu’il est aspergé d’eau, tout une promesse !

Avis rapide (13) : « Ranma ½, tome 1 : La Source Maléfique » de Ramiko Takahashi

Couverture

Ce premier tome est un très bon tome introductif qui commence dans l’action sans préambule. Ranma et son père reviennent de Chine après avoir vécu une malencontreuse aventure qui les fait se transformer en fille, pour le premier, et en panda, pour le second, dès qu’ils sont mouillés. La seule solution pour retrouver leur apparence d’origine : de l’eau chaude. Ils reviennent parce que le père de Ranma a conclu un pacte de mariage avec un vieil ami. Ainsi, Akane et Ranma se retrouvent fiancés contre leur gré.

On découvre une galerie de personnages tous plus intéressants les uns que les autres et on comprend tout de suite leurs caractères, leurs envies et une partie de leur histoire. J’ai apprécié chacun des personnages apparaissant dans ce premier tome. Je ne dirais pas que je me suis retrouvée dans l’un ou dans l’autre, mais je ne doute pas que je puisse en continuant ma lecture.

L’histoire a peut-être un côté de déjà-vu, cependant, la touche humoristique est vraiment une plus value très importante. Vous vous doutez bien que la transformation de Ranma en fille ou en garçon permet des scènes truculentes et des quiproquo savoureux. Même si des aspects peuvent sembler impossible, je trouve que c’est secondaire : le rythme donné à l’ensemble et l’humour masque ce « petit » défaut.

Le côté « art martial » est très présent dans ce premier tome. Et, il ajoute un aspect intéressant aux dessins qui ne sont pas fouillis et permettent de comprendre immédiatement les gestes de chacun. Le découpage est réussi à cet égard.

Les dessins ne sont pas détaillés et je comprends que certains peuvent les trouver simplistes, mais justement, c’est leur simplicité qui me les fait trouver beaux. Il n’y a pas besoin de se faire des nœuds au cerveau en les regardant : on comprend tout, tout de suite et ils servent au scénario. Pas de chichis, seul l’essentiel.

J’ai vraiment bien ri en lisant ce premier tome et j’ai retrouvé un peu de mon adolescence. Si vous connaissez que l’anime, lancez-vous dans le manga et si vous ne connaissez pas du tout lancer-vous aussi dans le manga ! vous ne devriez pas être déçu.

Publicités

N'hésitez pas à laisser votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :