Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd’hui, je vous propose un avis rapide sur le dernier tome des Quatre de Baker Street sorti à ce jour.

Avis rapide (30) : « Les Quatre de Baker Street, tome 7 : L’affaire Moran » de Jean-Blaise Djian, Olivier Legrand et David Etien

C’est toujours un plaisir de retrouver nos quatre héros d’autant qu’à la fin du tome précédent, nous avions eu le droit à un drame qui a touché plus particulièrement Tom. Des lieutenants de Moriarty, il n’en reste qu’un : le colonel Moran qui est aussi le plus dangereux.

Encore une fois, les francs-tireurs vont être aux premières loges de cette guerre entre Holmes et Moran. J’ai réellement détesté Holmes qui donne l’impression que ces enfants sont quantités négligeables et qu’il peut les amener à se mettre en danger et à risquer leur vie pour lui. Outre le colonel Moran, la galerie de personnages des méchants est vraiment très saisissante : il y a toujours pire même si on pensait avoir vu le fond.

Le trait des personnages a encore évolué et j’ai trouvé que Charlie avait des traits vraiment féminins. Ils grandissent et leur envie aussi. Charlie est peut-être le personnage qui a le plus évolué et qui promet de se développer encore par la suite. Elle a un réel potentiel pour moi.

Un tome qui marque la fin d’un arc narratif mais qui laisse imaginer une suite. Nos héros ont bien grandi et les épreuves qu’ils ont subies les ont changés. Je lirai la suite avec plaisir si suite il y a.

Publicités