Bilan de Mars 2016

Bonjour à toutes et à tous !

Ce mois-ci, mon total de lecture est de 4 livres, 6 mangas, 5 BD et 7 comics pour un total de 4384 pages, c’est encore un très bon bilan pour ce mois, même si les lectures de manges, comics et BD sont majoritaires et ne peuvent pas être équivalentes à des lectures de romans. Lire la suite « Bilan de Mars 2016 »

Publicités

Bilan de février 2016

Bonjour à toutes et à tous !

Ce mois-ci, mon total de lecture est de 4 livres, 13 mangas, 3 BD et 2 comics pour un total de 4350 pages, c’est un très bon bilan pour ce mois de février mais j’avoue que la lecture de mangas, comics et BD me prends beaucoup moins de temps que la lecture d’un roman. Enfin, je me félicite quand même !

Côté BD, j’ai découvert « Les Carnets de Cerise » (tome 1 et 2) de Joris Chamblain et Aurélie Neyret. J’aime beaucoup les graphismes et le côté « journal intime » avec autre chose que du dessin pur. Cependant, je note un petit bémol sur le deuxième tome dans lequel le caractère de Cerise m’a paru trop exagéré. Mais je devrais avoir l’occasion de vous en reparler car j’attends le tome 3 à la bibliothèque avant de vous donner un avis argumenté.

Couverture "Les Cobayes" de Tonino Banecquista et Nicolas BarrelAutre BD, « Les Cobayes » de Tonino Banecquista et Nicolas Barrel dont j’avais entendu parlé lors de sa sortie et chez Kix-Review. J’ai beaucoup apprécié cette vision de l’univers pharmaceutique et le scénario développé. J’espère pouvoir vous en faire un avis rapide un de ces jours.

Côté comics, j’ai fini (enfin pour le moment) les Uncanny Avengers avec une histoire en deux parties. Je me suis sentie perdue durant une grande partie de ces deux tomes, heureusement qu’il y a un petit édito qui permet de remettre certains éléments en perspective mais il y a beaucoup de choses que j’ai du mettre de côté. Si quelque passe par là et peut me conseiller sur une série par trop complexe, j’en serais ravie !

Côté mangas, je retourne dans mon adolescence en essayant de terminer les nombreuses séries que j’avais commencé sans les finir. J’ai donc fini « Thermae Romae » de Mari Yamazaki ; les trois premiers tomes sont un peu répétitif certes mais les trois derniers donnent un coup de fouet à l’ensemble. J’ai même eu l’impression que l’auteur avait attendu d’être au 4e tome pour dérouler quelque chose. C’est dans l’ensemble une bonne série qui permet d’en apprendre un peu plus sur les bains romains (qui n’avait pas trop de secret pour moi, mais ça c’est une autre histoire) mais surtout sur les bains japonais et les éléments qui lui sont liés.

J’ai aussi fini « Global Garden » de Saki Hiwatari qui m’avait beaucoup marqué quand j’étais jeune. Cependant, on relisant les premiers tomes et en découvrant les autres, l’enthousiasme est vite retombé. C’est un manga engagé dont le message n’est pas véritablement parvenu jusqu’à moi. Après avoir tourné la dernière page, j’ai encore des questions et des interrogations (comme ça c’est redondant ?!). Je pense que la jeunesse de l’héroïne et les sentiments exacerbés des personnages ne m’ont pas convaincus.

Côté romans, je retiendrai en premier lieu « Black-Out » de Marc Elsberg que j’ai déjà chroniqué. C’est un livre qui nous apprends énormément avec une histoire que j’aurais aimé un peu plus proche des victimes de cette coupure européenne.

J’ai aussi été contente de retrouver Cal de Ter dans une nouvelle aventure, « Le planète folle » de Paul-Jean Hérault, avec un côté plus « mature ». A voir la suite…

« Les Cendres d’Auranos » de Morgan Rhodes m’a fait passer un bon moment mais sans plus. Il ne renouvèle pas le genre mais reste un excellent roman d’initiation à la fantasy. Je lirai la suite.

Enfin, « Les forces de la nuit » (tome 1 du Cycle de Darwath de Barbara Hambly fut une bonne découverte même si j’attends de lire la suite pour me prononcer plus en avant.

Côté blog (et en-dehors des C’est lundi que lisez-vous ?), et j’ai publié 7 articles dont 5 chroniques : « La Cité des Livres qui rêvent » de Walter Moers, « No man’s land » de Loïc Le Pallec, « Le guet des orfèvres » (Les Annales du Disque-Monde, tome 15) de Terry Pratchett, « Les cendres d’Auranos » (Le Dernier Royaume, tome1) de Morgan Rhodes et « Les princes de l’exil » de Nadèjda Garrel. Vous pouvez aussi (re)lire mon bilan de janvier 2016 ou (re)découvrir mon avis sur Livre-moi(s) qui est une box livresque.

Je voulais maintenir un calendrier de publication, mais ce n’est pas vraiment profitable pour moi car j’ai l’impression de devoir écrire et je ne le fais pas par plaisir. Je vais donc adopter un rythme sans prise de tête et sans rendez-vous fixe. On verra bien où j’en suis le mois prochain.

Enfin, vous êtes 92 visiteurs à être venus me faire une petite visite au cours de ce mois et je vous en remercie sincèrement.

Enfin, je vous souhaite un beau et bon mois de mars.

Bilan de janvier 2016

Bonjour à toutes et à tous !

Ce mois-ci, j’ai lu 9 livres et 2 comics, pour un total de 2736 pages, ce qui est un très bon bilan pour moi qui lit un seul livre par semaine (environ). Je l’explique par deux éléments : je n’ai lu pratiquement que de la jeunesse avec très peu de pages et une mise en page plus « lâche » ce qui me permet d’être plus rapide dans ma lecture et je suis en déplacement deux jours par semaine ce qui me permet de dégager plus de temps pour lire.

Outre les deux comics qui parlent de super-héros (X-men et Avengers), j’ai lu une majorité de livre jeunesse (8) et un Terry Pratchett plus adulte (quoique…). Je n’ai pas préféré de genre particulier : contemporaine (2), science-fiction (2), fantasy (2), fantastique (1), conte (1) et policier (1). Ce fut donc un mois assez éclectique.

Couverture "La Cité des Livres qui rêvent" de Walter MoersNiveau appréciation, j’ai eu un énorme coup de cœur pour « La Cité des Livres qui rêvent » de Walter Moers qui est une pépite littéraire (oui, je n’ai pas peur des mots !) et que j’encourage chacun à lire. L’auteur a une imagination sans limite et des références énormes en littérature, que ce soit la lecture ou l’écriture. J’ai beaucoup apprécié cette lecture qui se savoure comme un bonbon.

J’ai également apprécié « No Man’s Land » de Loïc Le Pallec qui propose une réflexion intéressante sur l’humanité et les sentiments que l’on prête aux Hommes ; il s’en est fallu de rien pour que ce soit un coup de cœur. Enfin (pour faire une sorte de top 3), je mentionnerai aussi « Les Princes de l’exil » de Nadèjda Garrel qui sous la forme d’un conte nous interroge sur le bonheur.

En revanche, j’ai été déçue par « Ta Lou qui t’aime » d’Elisabeth Brami que j’ai trouvé un peu excluant mais dont la mise en page et les illustrations valent le coup, « Quand vient l’orage » de Marie-Hélène Delval qui m’a laissé sur ma fin malgré une bonne idée et le tome 1 de « Legend » de Marie Lu qui ne renouvelle pas le genre.
Je n’ai pas fait d’acquisition en janvier.

Côté blog, et j’ai publié 7 articles dont 3 chroniques : « Ta Lou qui t’aime » d’Elisabeth Brami, « La Beauté du Mal » de Rebecca James et « Défi à Sherlock Holmes » de Béatrice Nicomède. Vous pouvez aussi retrouver ma liste des 10 livres à lire avant de mourir.

Je continue sur ma lancée en vous proposant trois billets/articles par semaine : le lundi avec le rendez-vous C’est lundi, le mercredi avec un Top Ten Tuesday ou une chronique et le samedi avec une chronique. J’espère avoir le temps aussi de vous écrire quelques articles sur des sujets ayant trait à la littérature (mais je ne m’avance pas trop, je vais déjà voir si je peux tenir ce rythme de publication).

Vous êtes 76 visiteurs à être venus me faire une petite visite au cours de ce mois et je vous en remercie sincèrement.

Enfin, je vous souhaite un beau et bon mois de février et je vous laisse avec une infographie (moche mais je vais m’améliorer 😉 ou pas…) qui reprends les éléments intéressants de ce bilan.Infographie bilan janvier 2016

Webzine LCF

Aujourd’hui, j’ai envie de parler d’un nouveau webzine (le premier date de janvier 2015) que j’ai découvert il y a peu de temps mais qui me plait dans sa forme et dans son fond.

Couverture Amarüel

Il s’agit du webzine LCF (Lecteurs Compulsifs de Fantasy) dont le numéro 2 est sorti en mai. Au début, c’était un projet d’Amarüel pour un cours et puis Zina s’est jointe à elle et un deuxième numéro a été publié. Le troisième est en cours d’élaboration et vous pouvez même y contribuer en répondant à un questionnaire que vous trouverez ici (avec un accès aux deux premiers numéros).

 Pourquoi j’apprécie ce magazine (pardon, on me dit dans l’oreillette que c’est un webzine car publié uniquement sur internet) ? Parce qu’il est fait avec passion, cela se voit et se sent quand on lit l’édito et les divers encarts. Mais surtout parce qu’il donne la parole aux blogueurs.

Couverture Amarüel

Chacun des numéros abordent un sous-genre de la fantasy (la Dark Fantasy pour le premier et le steampunk pour le second). Tout d’abord, une définition de ces sous-genres est donné avec une mise en contexte citant les pionniers. Puis, le reste du webzine fait la part-belle aux romans avec des avis de blogueurs.

Les explications ne sont pas longues, lourdes ou doctes (après, chacun a sa définition de ces sous-genres, mais comme il n’y a pas de définition précise de la fantasy…), mais j’ai appris quelques petites choses. Les livres présentés semblent bien représenter le genre et les avis sélectionnés sont souvent pertinents.

Bref, j’aime ce webzine et je vous invite à aller le feuilleter (en plus il ne fait qu’une vingtaine de pages). N’hésitez à me dire (et aux créatrices) ce que vous en pensez.

Bonne journée (ou soirée selon) !

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑