La Promesse de Jean-Guy Soumy

Couverture La Promesse de Jean-Guy SoumyDate de la première publication : 2015

Édition lue : Editions Pocket, 2016

Genre : Historique

Nombre de pages : 224 pages

A conseiller : à ceux qui aiment le romantisme, à ceux qui souhaitent découvrir une époque et son tabou et à ceux qui n’ont pas peur d’une histoire sans trop de rebondissements.

Public : jeune adulte et adulte

Synopsis : La cousine de Camille, Jeanne, s’est suicidée. Or, au XVIIIe siècle, le suicide est considéré comme un acte d’homicide envers soi-même. Camille, son plus proche parent mâle, doit donc la représenter dans un procès qui aura pour but de la juger. Il va essayer de comprendre pourquoi sa douce cousine qu’il n’a pas vue depuis douze ans s’est suicidée, même si sa réputation de marchand risque d’en pâtir.

Raison de ce choix : J’ai reçu ce livre comme troisième livre de Livre-moi(s). De prime abord, ce n’est pas un livre que je me serais acheté, mais c’est ce qu’il y a de bien avec ces choix de romans par une libraire : c’est que je ne reçois pas ce que j’achèterai, a priori, par moi-même.

Avis : J’ai été séduite par ce roman bien que ce ne soit pas un coup de cœur, notamment à cause des tournures que prend l’histoire. En premier lieu, il s’agit d’un roman qui se tient au XVIIIe siècle à Bordeaux et dans ses alentours. Nous sommes plongés dans le monde des négoces et des marchands. J’ai appris beaucoup de choses sur cette période et ce milieu qui m’étaient presque inconnus.

Les personnages ne sont pas très nombreux et certains interviennent très peu, mais l’auteur arrive à les décrire assez précisément pour qu’on se fasse une bonne idée de leur caractère. Les deux personnages principaux sont Camille, et dans une moindre mesure, Jeanne. La narration alterne entre le ‘je’ et le ‘il’, et souvent le monologue intérieur de Camille répond à celui de Jeanne est inversement. C’est un peu surprenant au début de voir parler une morte, mais au final le ressort marche bien.

Cependant, je n’ai pas accroché au personnage de Jeanne qui reste mystérieuse. Je n’ai pas compris réellement ses motivations et j’ai eu du mal à me mettre à sa place, et ce malgré mon côté fleur bleue. Alors que pour Camille, j’ai trouvé son introspection et ses questionnements plus naturels, comme coulant de source. J’ai bloqué sur Jeanne sans que je puisse réellement vous dire pourquoi.

Le style de l’auteur est très fluide et les chapitres sont en général très court, ce qui permet de scander une histoire qui est assez lente ou du moins sans trop de ressort dramatique qui fixerait un certain rythme. Le découpage en quatre parties permet d’accentuer ce rythme. Ne vous attendez pas à grande enquête ou à des rebondissements : c’est avant tout une histoire qui traite des sentiments intérieurs et des souvenirs.

L’histoire est intéressante en elle-même et le fil que suit l’auteur est logique. Cependant, j’aurais aimé autre chose, une autre orientation… mais cela aurait été une autre histoire ! J’aurais aussi apprécié que l’auteur nous en dise un peu plus sur les sentiments de Jeanne, qu’il entre quelque fois plus les détails. J’ai trouvé qu’il me manquait en tant que lectrice quelques clefs pour approfondir l’histoire

Finalement : Un livre poétique sur le suicide, l’enfance et les souvenirs. J’ai apprécié l’introspection de Camille et les réponses qui se créent entre sa cousine, Jeanne, et lui. Je m’attendais à une autre histoire mais le scénario se tient bien. Le style de l’auteur est très fluide et on ne voit pas les pages se tourner.

Mon impression : Passionnant

Note : 14

Et vous, l’avez-vous déjà lu ? qu’en avez-vous pensé ? voulez-vous le lire ?

Publicités

Un commentaire sur “La Promesse de Jean-Guy Soumy

Ajouter un commentaire

N'hésitez pas à laisser votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :